WWE 2K17 – Welcome to Suplex City (b****) !

WWE 2K17 – Welcome to Suplex City (b****) !

25 octobre 2016 0 Par Twister061

WWE 2K17, un jeu qui se fait attendre

Sommaire

Avant même de pouvoir jouer au jeu, un gros point noir se présente à moi. Et il y a une dénomination pour ce type de saloperie. Ça s’appelle les patchs day one. Si, dans l’absolu, je n’ai rien contre le fait de rendre un jeu meilleur, de corriger ses bugs, il y a un moment où il y a de l’abus. Dans le cas de WWE 2K17, le patch day one pèse pas moins de … 11,5 Go ! Oui, vous avez bien lu. Onze giga et demi comme première mise à jour. J’ai essayé de jouer sans, avec un collègue. Le résultat est à tomber par terre : bugs de collision, morceau de catcheurs qui disparaissent (j’ai fait les 2/3 d’un Royal Rumble avec un Randy Orton dépourvu de bras, mais avec des poings comme Rayman).

Mais le jeu ne se fait pas attendre que pour ses mises à jour. Une fois le jeu lancé, un autre cancer du jeu vidéo vient vous mettre une baffe : les temps de chargement. Si je comprends que certains temps de chargements soit plus long que d’autres (il est normal qu’un chargement soit plus long lorsque l’on jouer un match à 6 qu’un match à 2, par exemple), il y en a d’autres qui me laissent perplexe. Passer d’un menu à un autre en mode Carrière peut s’avérer étonnamment long, par exemple. Dommage qu’en 2016, les jeux soient aussi longs à charger que sur les générations précédentes. Ah, elle est loin la promesse de la next-gen

Certains chargements sont exagérément longs.

Certains chargements sont exagérément longs.