Weekly Song #4 – Burnout 2 Point of Impact

Weekly Song #4 – Burnout 2 Point of Impact

1 mai 2014 0 Par Twister061

Si je vous demande de me citer un jeu de course ultra nerveux, sorti aux début des années 2000 sur PS2, Nintendo GameCube et Xbox, vous permettant de rouler à contresens, d’envoyer vos adversaires dans le décor et de participer à des crashs visant à détruire le plus d’éléments possibles, qu’allez-vous me dire ? J’imagine que nombre d’entre vous me répondront Burnout, et ils auraient bien raison, car c’est justement d’un jeu de la série Burnout qu’il s’agit aujourd’hui.

B2_Crash_01Le mode crash de Burnout 2: Point of Impact est juste excellent

Burnout 2: Point of Impact

Sorti en 2002 sur PS2 puis adapté en 2003 sur GameCube et Xbox, Burnout 2: Point of Impact se démarquait des autres jeux de courses par son aspect nerveux, où chaque erreur de conduite pouvait se finir dans un mur. Développé par Criterion Games et édité par Acclaim, Burnout 2 est le second jeu de la série qui sera suivi quelques années plus tard par Burnout 3: Revenge, Burnout Revenge et Burnout Paradise, ainsi que par quelques spin-off dont l’excellent Burnout Dominator. La musique de Burnout 2 a été composée par Stephen Root, compositeur ayant déjà oeuvré sur Burnout premier du nom. Au sein d’Acclaim Entertainment, Stephen Root a également été responsable des musique d’Alien Trilogy, Die Hard, Hexen ainsi que de la série de jeu de course de moto futuriste Extreme-G

J’aime beaucoup la série Burnout. Jouer avec des amis, s’envoyer dans tous les sens au point d’en oublier que le but reste de terminer la course en premier, que c’est bon ! Avec la série Flatout, Burnout est surement la série sur laquelle mes amis (même ceux qui ne jouent jamais aux jeux vidéo) et moi nous sommes le plus éclatés, dans tous les sens du termes. La prise en main rapide et ce sentiment de fun omniprésent vous feront passer de bonnes soirées, j’en suis sûr à 99,99%. Cela dit, j’avoue que le rachat de Criterion Games par Electronic Arts n’a pas fait beaucoup de bien à la série. Mais je garde l’espoir qu’un jour, un autre jeu Burnout sortira, me rappelant alors qu’il faut conduire prudemment, respecter les distances de sécurité et défoncer ses adversaires à tout prix. Ah, les bons souvenirs …