Weekly Song #34 – Super Hexagon

Weekly Song #34 – Super Hexagon

11 décembre 2014 3 Par Twister061

Depuis le temps que je le dis, vous devez savoir que j’aime le challenge. J’aime qu’un jeu me résiste. J’aime cette sensation d’avoir réussi quelque chose de difficile. Lorsqu’un ami m’a montré Super Hexagon et m’a conseillé d’y jouer, j’étais loin de me douter que j’allais me manger un challenge de cette ampleur.

Super Hexagon

Super Hexagon est un jeu indépendant sorti sur PC, Mac, Linux et mobiles (iOS, Android et même Blackberry) en 2012/2013 selon le support. Vous contrôlez un petit triangle capable de se déplacer uniquement autour de l’hexagone central (il arrive que cet hexagone change de forme). Le but est d’éviter les obstacles qui arrivent des bords de l’écran vers l’hexagone le plus longtemps possible. Au moindre faux pas, vous recommencez depuis le début. 6 niveaux sont disponibles, divisés en 2 catégories : les niveaux normaux et les niveaux Hyper, versions plus difficiles des niveaux normaux.

Super Hexagon, un jeu tout en couleur et en difficulté.

Super Hexagon, un jeu tout en couleur et en difficulté.

Dans chaque niveau de Super Hexagon, il faut survivre pendant 60 secondes ou plus, ce qui peut paraître court. Si vous avez l’occasion de jouer à Super Hexagon, vous comprendrez très vite que chaque dixième de seconde a son importance ici. Se prendre un obstacle à 59 secondes et quelques, ça énerve, croyez-moi. Cependant, Super Hexagon est prenant. On veut toujours tenter d’améliorer son score, et d’une partie censée durer quelques minutes, on se retrouve à jouer pendant des heures grâce à cette simple phrase : encore une petite, ça ne prendra pas longtemps.

L’une des raisons du succès de Super Hexagon, c’est sa bande son. Pourtant, Super Hexagon ne dispose que de 3 musiques différentes. C’est bien suffisant pour les 6 niveaux disponibles. Ces musiques devraient beaucoup plaire aux amateurs de musiques électro. Je vous laisse donc avec la première musique du jeu. N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu et à me rejoindre sur Facebook et Twitter !