Red Dead Redemption 2 – Mes débuts

Red Dead Redemption 2, en voilà un jeu qui a fait couler beaucoup d’encre. Les qualificatifs n’ont pas manqué lors des quelques tests que j’ai lu. Magnifique, immersif, envoûtant, parfait, et j’en passe… J’ai moi-même attendu Red Dead Redemption 2 avec impatience. Avant même de pouvoir y jouer, je savais que j’allais entamer un voyage intéressant. Le far-west, déjà parcouru à travers Red Dead Redemption premier du nom, promettait d’être entre plus vaste, plus beau et plus vivant. Après quelques heures passées sur le titre, je peux déjà vous dire une chose : l’expérience Red Dead Redemption 2 est un franc succès.

Welcome to the west, kid

Je n’ai pas l’intention d’écrire un test « classique » sur Red Dead Redemption 2. La raison est simple : je suis loin, très loin de l’avoir fini. J’ai certes un peu manqué de temps pour parcourir ses somptueux décors. Mais c’est surtout la quantité pharaonique de choses à faire en dehors de l’histoire principale qui m’a occupé. C’est bien simple, depuis que j’ai commencé à jouer à Red Dead Redemption 2, je me suis trouvé une passion pour la pêche, une pour la chasse, une pour la chasse aux primes, une encore pour l’équitation, etc. Red Dead Redemption 2 est un jeu qui propose un monde incroyablement détaillé, où chaque personnage rencontré a quelque chose à dire, à montrer, à faire.

Tant de vastes horizons à explorer dans Red Dead Redemption 2...

Tant de vastes horizons à explorer dans Red Dead Redemption 2…

Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’arrêter mon exploration afin de voir le jeu vivre sans que je ne déclenche quoi que ce soit. Le résultat est convaincant, c’est le moins que je puisse dire. Graphiquement parlant, Red Dead Redemption 2 est beau sur PS4 Slim. J’ai vu quelques images assez bluffantes sur PS4 Pro et Xbox One X. Les jeux de lumière, les bruits, les angles de caméra du Mode Cinématique (j’y reviendrai), tout ça est parfaitement mené. Votre personnage, Arthur Morgan, ainsi que votre cheval ont également des besoins à assouvir. Une jauge de vitalité et une jauge d’énergie chacun, à laquelle s’ajoute une jauge de Sang-Froid pour Arthur. Ces jauges vont varier selon le temps qui passe, et il ne tient qu’à vous de trouver un moyen de les restaurer. Manger, dormir, boire, se détendre, les solutions sont multiples et renforcent encore un peu ce sentiment d’immersion. Non contents de nous faire suivre les aventures d’Arthur Morgan, Rockstar Games nous les fait vivre en première loge.

I’m a poor, lonesome cowboy

Red Dead Redemption 2 nous propose un contenu gigantesque. De plus, son monde persistant et convaincant est pourvu d’un scénario et de personnages remarquablement bien écrits. L’impression de suivre un véritable film se fait souvent ressentir. Rockstar Games me donne l’impression de ne rien laisser au hasard. Chaque personnage rencontré a ses réactions, ses dialogues, ses actions. Si vous regarder fixement un passant dans la rue, celui-ci peut réagir de plusieurs façons différentes. Il peut croire à une provocation et venir vous demander des comptes. Il peut aussi se sentir intimidé et changer de direction. Ou il peut carrément s’en foutre. Chaque situation peut avoir plusieurs conséquences.

Même les toutous viennent à notre rencontre !

Même les toutous viennent à notre rencontre !

Selon vos actions, vous serez plus ou moins recherché dans les différentes villes de Red Dead Redemption 2. Cela rajoute une couche supplémentaires d’actions réalisable par les PNJ (Personnages Non Joueurs, ndlr) que vous rencontrez. Le but de tous ces mécanismes est de rendre votre aventure cohérente. En effet, que penseriez-vous d’être un criminel sans foi ni loi qui, lorsqu’il arrive dans une ville, se fait accueillir à bras ouverts par ses habitants ? Pas très logique, n’est-ce pas ? L’immersion, c’est à dire le sentiment d’être présent et actif dans un monde, est ici particulièrement efficace.

To be continued

D’ailleurs, dans un souci de cohérence (encore elle), chaque trajet devra se faire à pied, à cheval ou en diligence. Vous avez peur que ce soit trop long, trop ennuyeux ? Le Mode Cinématique est là pour vous ! Il s’agit d’un mode où la caméra adopte plusieurs angles dignes de films, bandes noires comprises. Le but est de vous faire découvrir l’univers du jeu sous un angle différent. Le prétexte idéal pour prendre quelques photos de paysages et de situations intéressantes. Prudence toutefois : si Arthur Morgan est autonome en Mode Cinématique, il peut arriver qu’il prenne certains trajets étranges. De plus, vous n’êtes pas à l’abri d’une attaque dans ce mode. Méfiance donc !

Je suis très fan du Mode Cinématique de Red Dead Redemption 2.

Je suis très fan du Mode Cinématique de Red Dead Redemption 2.

Ce n’est pas la dernière fois que je vous parle de Red Dead Redemption 2. En effet, lorsque j’aurai plus avancé dans l’histoire, que j’aurai exploré plus en profondeur les somptueux décors du jeu, je réécrirai un article. En attendant, j’ai de belles aventures à vivre ! N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu. Rejoignez moi sur Facebook, Twitter et YouTube !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.