Les jeux vidéo, jouez-y comme vous le voulez !

Les jeux vidéo, jouez-y comme vous le voulez !

19 mars 2022 0 Par Twister061

Je vois de plus en plus de gens (surtout sur internet) avoir de vifs échanges sur la manière dont il faut jouer aux jeux vidéo. Et c’est gonflant. Pêle-mêle, on retrouve des « Faut pas jouer comme ça ! Tu comprends rien ! » mais aussi des « Tu ne respectes pas la vision des développeurs ! » et j’en passe, il est grand temps pour moi d’ouvrir ma gueule et de rappeler à tous que le jeu vidéo est un loisir avant tout.

Avant de commencer, rappel sur ce que sont les jeux vidéo

Avant d’entrer pleinement dans le sujet, permettez moi de rappeler ce que sont les jeux vidéo. Voici la définition d’un jeu vidéo d’après le dictionnaire Larousse :

Jeu vidéo, programme informatique permettant de jouer seul ou à plusieurs, conçu surtout en 3D et installé le plus souvent sur une console électronique ou un micro-ordinateur.

Dictionnaire Larousse en ligne.

Une autre définition que j’aime bien nous vient du site Dico du net :

Un jeu vidéo est une activité de loisir basée sur des périphériques informatiques (écran LCD, manette/joystick, hauts parleurs, …) permettant d’interagir dans un environnement virtuel conformément à un ensemble de règles prédéfinies.

Site internet Dico du net.

Le jeu vidéo est donc une activité de loisir avant tout, permettant de jouer seul ou à plusieurs.

Le cas From Software

Venons en maintenant au sujet qui m’intéresse, à savoir les soi-disant bonnes manières de jouer aux jeux vidéo. Parmi les cas que j’ai vu sur internet, j’en ai retenu 2 qui, à mon sens, représentent tout le problème des donneurs de leçons en herbe. Commençons par le cas le plus évident et le plus représentatif de ce problème : les jeux From Software.

Elden Ring fait partie de ces jeux vidéo au challenge déjà bien relevé. Donc pas besoin d'en rajouter.
Elden Ring fait partie de ces jeux vidéo au challenge déjà bien relevé. Donc pas besoin d’en rajouter.

Pour celles et ceux qui ne sont pas familier avec les jeux From Software, sachez qu’il s’agit de jeux vidéo à la difficulté très élevée, demandant pas mal d’investissement et de volonté pour en voir le bout. Mourir dans un jeu From Software est monnaie courante. C’est grâce à elle qu’on apprend à surmonter les obstacles dressés devant nous. Finir un jeu From Software est déjà quelque chose de difficile, mais ça le devient encore plus lorsqu’internet et ses pseudo-puristes à deux ronds s’en mêle. Dans Elden Ring, dernière production en date du studio, il y a un système d’invocation permettant d’aider le joueur en difficulté en invoquant un allié temporaire pour faire face à un boss un peu tenace par exemple.

Lorsqu’un joueur défait un boss avec l’aide d’une ou plusieurs invocations et en parle sur internet, il y a bien souvent un ou plusieurs joueurs qui viennent se plaindre. « Les invocations rendent le jeu trop simple ! » « Tu ne respectes pas l’esprit du jeu ! » « Ce n’est pas comme ça que les développeurs ont pensé le jeu ! » et j’en passe. Mon gros problème avec ça, c’est que ces plaintes n’ont pas lieu d’être. Comprenons nous bien : les invocations ne sont pas une tricherie, mais une fonctionnalité du jeu développée par From Software. Si l’envie vous prend d’en utiliser 30 à la minute, grand bien vous fasse ! Si vous préférez vous en passer car vous voulez un maximum de challenge, grand bien vous fasse à vous aussi. Jouez comme vous l’entendez, et arrêter d’emmerder ceux qui essaient juste de profiter d’un jeu vidéo pour ce qu’il est : un loisir.

Autre exemple d’intolérance inutile : les jeux de course

L’autre cas dont je souhaite parler, je l’ai moins vu sur internet. Mais il m’agace quand même dans le sens où, comme pour les jeux From Software, des pseudo-puristes veulent imposer leur vision et leur manière de jouer. Ce qui est, encore une fois, d’une débilité sans nom. Les jeux de courses voient souvent s’opposer 2 camps de joueurs : les joueurs à manettes et les joueurs à volant. Jouer à un jeu de course à la manette semble être une hérésie aux yeux de certains, il n’en est rien. Certes, il y a des jeux où l’utilisation d’un volant est fortement recommandée (notamment les simulations), mais à quel moment cela devient-il obligatoire ?

Personnellement, j’ai des jeux de courses auxquels je joue à la manette, et d’autres auxquels je joue au volant. Question de feeling, et de praticité. Car il n’est pas toujours facile de sortir mon G29 pour le fixer à mon bureau pour une session de jeu. Ou même de le fixer à mon support pliable pour jouer sur PS5. Du coup, je joue à Gran Turismo 7 à la manette pour le moment. À l’occasion, je testerais au volant. Et ça ne m’empêche pas d’apprécier le jeu, n’en déplaisent aux détracteurs des manettes. J’imagine que les sensations sont meilleures avec un volant, mais en attendant, lors de courtes séances, la manette ça le fait bien.

Les jeux de courses, à la manette ou au volant ? En fait, c'est comme vous le voulez.
Les jeux de courses, à la manette ou au volant ? En fait, c’est comme vous le voulez.

J’entends tout à fait que les sensations en jeu sont moins impressionnantes à la manette qu’avec un volant. Mais lorsque jouer au volant devient compliqué, la manette n’est pas forcément une option à jeter. Chacun peut y trouver son compte, avec ce que ça représente comme qualités et comme inconvénient. Aucune manière de jouer n’est parfaite, chacun fait son choix en fonction du contexte.

Vous savez, je ne pense pas qu’il y ait une bonne ou une mauvaise manière de jouer aux jeux vidéo

Pour reprendre ce que je disais plus haut, je ne pense pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise manière de jouer aux jeux vidéo. La seule vraie bonne manière de jouer aux jeux vidéo, c’est d’y jouer comme cela nous plaît, point. Car n’oublions pas qu’avant tout, le jeu vidéo est un loisir que l’on peut savourer seul, ou à plusieurs. Alors amusez-vous, et ne tenez pas compte de celles et ceux qui veulent vous dicter votre manière de jouer.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous et à me rejoindre sur les réseaux :