Je lis des comics sur tablette

Je lis des comics sur tablette

27 mai 2014 0 Par Twister061

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je ne parlerai pas de jeux vidéo. Pourtant, l’univers duquel je vais parler est connu de nombreux joueur puisqu’il fait parti de ce qu’on appelle la culture geek. Aujourd’hui, je vais vous parler de comics, et plus particulièrement de ce pourquoi je me suis mis à lire des comics sur tablette/smartphone.

Comics : du papier au digital

Les super-héros, j’aime ça depuis que je suis tout gamin. Les aventures de Batman, Superman et autres Spider-Man ont bercé mon enfance, et continuent de me distraire alors que je suis (presque) devenu grand. Du coup, il m’arrive d’aller chez le revendeur de bien culturels le plus proche de chez moi, ou le mieux fourni, ça dépend. À l’heure où le digital est plus que jamais présent dans nos foyers, il y avait pourtant quelque chose que je ne pouvais me résoudre à faire : lire des comics sur une tablette ou un smartphone. J’ai pourtant sauté le pas la semaine dernière, et le moins que je puisse dire, c’est que l’expérience n’était pas aussi désagréable que ce que je redoutais.

Certains d’entre vous pourront sans doute témoigner, il est assez difficile d’aller acheter du comics chez un revendeur type FNAC ou Cultura, qui n’est pas spécialisé dans la bande dessinée de super-héros. Tomes manquants, comics abîmés et problèmes de stocks sont les principales raisons qui ont fait que je suis allé voir du côté du digital. En effet, quel lecteur de comics ne s’est pas déjà retrouvé devant un rayon désordonné et/ou vide, malgré sa petite taille. Car oui, près de chez moi, les rayons comics ont la vie dure ! Seuls quelques revendeurs spécialisés (dont la plupart se trouve à 30 kilomètres de chez moi) traitent ces ouvrages avec un peu plus de respect.

Agacé par ce constat et pas toujours disponible pour me taper plusieurs dizaines de kilomètres pour m’acheter mes comics, j’ai donc téléchargé les applications DC Comics et Marvel Comics sur le Play Store de Google. J’aborderai l’application de Marvel plus tard car, pour cette semaine, je me suis concentré sur celle de DC. Malgré toutes mes réticences, je dois bien avouer que j’ai été agréablement surpris : l’interface est simple à comprendre, je ne me suis pas perdu dans les menus, et le tout me semblait assez convivial.

screen4L’écran d’accueil de DC Comics.

C’est donc dans cet état d’esprit que j’ai décidé de lire un des nombreux comics gratuits mis à disposition. Si la lecture est très agréable, je dois toutefois vous mettre en garde : la totalité des comics ou presque est en ANGLAIS ! Allergiques à la langue de Shakespeare, passez votre chemin ! Cependant, n’allez pas croire que la lecture est difficile si vous n’êtes pas bilingue : nous restons ici dans de la bande dessinée et il est plutôt rare d’avoir de gros pavé de textes.

Pour le moment, j’ai lu la série Injustice : Gods Among Us, qui sert de préquelle au jeu du même nom. Sur ma tablette 7 pouces, les dessins étaient magnifiques, les écritures simples à lire et le tout était fluide. Je n’ai pas rencontré de problème pendant ma lecture, qu’il s’agisse de ralentissement, de crash ou d’autre joyeusetés du genre. Le seul problème que j’ai eu vient en fait du nombre de pages de chaque comics. En gros, chaque série est divisée en plusieurs numéros (appelés issues en anglais). Dans le cas d’Injustice, chaque issue était composé d’une petite vingtaine de pages, ce qui se dévore vite, très vite ! À environ 0.80€ l’issue, ce n’est pas un drame, mais prenez garde à ne pas dépenser tout votre argent pour des comics !

En effet, à la fin de chaque issue, il y a un lien vers la suivante, permettant d’acheter et de lire la suite des aventures de nos héros préférés directement sans repasser par les menus. Si l’idée est louable, on pourrait craindre, notamment lorsque la tablette est entre les mains d’enfants, que les achats vont se multiplier encore et encore et créer un gouffre dans nos petites économies. Pour éviter ce genre de problème, il suffit de régler la tablette pour qu’elle demande le mot de passe utilisateur à chaque paiement. Ce système peut paraître lourd. En effet, qui a envie de taper toutes les cinq minutes un mot de passe long, compliqué, mélangeant lettres, chiffres et caractères spéciaux ? En tout cas, moi, ce n’est pas mon cas. La technologie étant bien fichue, ma tablette ne me demandait mon mot de passe qu’une fois toutes les 30 minutes. En effet, après le premier achat, vous pouvez acheter d’autres comics sans avoir à retaper votre mot de passe pendant 30 minutes. Passé ce délai, il faudra le retaper, et vous disposerez à nouveau de 30 minutes pour lire et acheter des comics. En 30 minutes, la lecture vous coûtera moins de 10€. Le service est donc suffisamment sécurisé pour vous éviter d’avoir les huissiers à vos portes.

screen3C’est beau et lisible. Que demander de plus ?

Au total, j’ai dû dépenser une vingtaine d’euros pour la série complète d’Injustice: Gods Among Us, ce qui est plutôt raisonnable. Au format papier, les gros albums coûtent souvent entre 25€ et 30€ (voir 35€ pour certains). De plus, en version numérique, vous ne payez qu’une issue à la fois, à moins d’acheter les Collected Editions, des éditions regroupant plusieurs numéros à tarif avantageux. Ainsi, vous avez un assez bon contrôle sur ce que vous payez.

En conclusion, si vous êtes fan de comics et que l’anglais ne vous pose pas de problème, vous devriez peut-être essayer l’application DC Comics, à condition que votre smartphone/tablette soit compatible. Vous pouvez toujours télécharger un comics proposé gratuitement, pour voir ce que ça donne. Au mieux, vous serez agréablement surpris (comme je l’ai été), au pire vous n’aurez perdu que quelques minutes de votre temps.