Jeux de courses – Suite et fin

Jeux de courses – Suite et fin

2 décembre 2014 0 Par Twister061

La semaine dernière, j’ai commencé à vous parler des jeux de courses. J’avais abordé les simulations, les jeux de courses mi-arcade mi-simulation et enfin les jeux de street racing. Mais les jeux de courses ne se limitent pas à ces genres là. Il y en a encore quelques uns à traiter. Si vous avez lu la première partie de ce mini-dossier sur les jeux de courses, vous avez dû comprendre que pour moi, les simulations et les jeux de street racing vont avoir du mal à proposer des choses originales/surprenantes. Si je veux de l’originalité dans un jeu de courses, il me faut donc chercher ailleurs. Et ailleurs, qu’est ce qu’on trouve ?

Les jeux de courses originaux

Dans les jeux vidéo, j’aime bien casser des trucs. Alors quand je vois qu’il existe des jeux où déglinguer ses adversaires est presque aussi important que de remporter une course, je suis intéressé. De Destruction Derby à Burnout en passant par le futur Next Car Game : Wreckfest, se rentrer dedans en voiture est toujours aussi fun.Et si je trouve dommage de ne plus avoir de vrais Burnout depuis Burnout Paradise, je me réjouis de savoir que les développeurs de Bugbear Entertainment planchent sur Next Car Game : Wreckfest. D’ailleurs, les développeurs de Bugbear Entertainment sont assez familiers de ce genre de jeu, puisqu’on leur doit la série Flatout qui est absente des radars depuis 2008. Seul Flatout 3 : Chaos & Destruction sorti en 2011 n’est pas développé par Bugbear Entertainment. Après quelques recherches, il s’avère que Flatout 3 : Chaos & Destruction est un étron monumental. Si vous cherchez un jeu de courses destructeur plutôt récent et assez fun, je vous conseille Gaz Guzzlers Extreme dont je vous ai déjà parlé dans un Discovery ici. Pour autant, est-ce qu’il est possible de faire évoluer ce type de jeux de courses ? Je ne pense pas, ou alors difficilement. Les objectifs de ces jeux sont souvent simples : finir la course en 1er et/ou détruire ses adversaires. Les jeux dont je vous ai parlé regorgent de modes de jeu permettant ces 2 objectifs. Que rajouter à ça ? Je n’en ai aucune idée, mais je suis curieux de voir si certains en ont. Voilà pourquoi je continue à suivre ce genre de jeux de courses. On est jamais à l’abri d’une surprise.

Les jeux de courses destructeurs, c'est drôle. Gaz Guzzlers Extreme est une bonne surprise.

Les jeux de courses destructeurs, c’est drôle. Gaz Guzzlers Extreme est une bonne surprise.

L’autre type de jeux de courses original est celui qui, bien que très apprécié par les joueurs, est le numéro 1 lorsqu’il s’agit de détruire des amitiés. Je parle bien sûr du Mario Kart-like. Pour rappel, il s’agit le plus souvent de faire la course en ayant accès à divers bonus/armes que vous pouvez utiliser sur vous ainsi que sur vos adversaires. Ces jeux de courses sont généralement simples à prendre en main et très fun dès lors que vous y jouez à plusieurs. En effet, rien ne vaut une bonne soirée pleine de mauvaise foi et d’insultes en tout genre avec vos amis, sous prétexte que votre carapace a coûté la victoire au prétentieux du groupe. Si je pense évidemment à Mario Kart, il ne faut pas oublier que des alternatives existent pour les joueurs qui n’ont pas de consoles NintendoSEGA a créé, avec plus ou moins de succès, son propre Mario Kart avec Sonic & Sega All-Stars Racing et Sonic & All-Stars Racing Transformed. Blur proposait quant à lui des courses de rues agrémentées de quelques bonus farfelus comme des mines ou des ondes de chocs, le tout au volant de voiture tirée de la réalité : Audi, Ford, Nissan, etc.

Le futur connecté

Et si le futur des jeux de courses se trouvait en ligne ? Certains en ont fait le pari, avec plus ou moins de réussite. En se basant sur les principes du MMO (Massively Multiplayer Online, ndlr), le principe est de proposer aux joueurs un monde persistant dans lequel nous pouvons faire la course et progresser avec/contre des joueurs du monde entier. Gagner des niveaux, remporter de nouvelles voitures, remplir différentes missions, telles sont les attentes que j’ai de ce genre de jeux de courses. Le premier jeu du genre que j’ai testé est Need for Speed World, un jeu accessible gratuitement. Si l’accès gratuit peut paraître avantageux, je suis beaucoup plus mitigé : obtenir de bonnes voitures gratuitement est long, très long. D’autant que les courses ne sont pas très intéressantes. Au delà de son modèle économique bancal, le gros défaut que j’ai trouvé à Need for Speed World est que son contenu est trop léger : personnalisation des véhicules réduites, véhicules peu nombreux, modes de jeu peu nombreux également, etc. Need for Speed World n’a pas été une bonne surprise. Qu’à cela ne tienne ! J’ai tenté une nouvelle fois l’expérience du jeu connecté avec les 2 Test Drive Unlimited.

Need for Speed World avait de bonnes idées, mais le tout ne m'a pas convaincu.

Need for Speed World avait de bonnes idées, mais le tout ne m’a pas convaincu.

Malgré une conduite un peu bancale par moment, ces 2 jeux m’ont plu. Cette fois-ci, il ne s’agissait pas de Free 2 Play dont le contenu est bridé, mais de jeux que l’on pouvait acheter comme n’importe quel autre jeu chez son revendeur préféré. Ces jeux étaient jouables sans connexion internet, mais tout leur intérêt résidaient dans le multijoueurs en ligne. L’expérience a clairement été plus convaincante pour moi, et j’ai passé quelques heures très sympathiques sur ces jeux. Hélas, Test Drive Unlimited 2 est difficilement accessible à l’heure actuelle car le jeu a été abandonné à cause des difficultés financières de son éditeur, Atari. La communauté autour du jeu essaie tant bien que mal à le faire vivre, mais ce n’est pas l’idéal pour ce style de jeu. Vient ensuite Forza Horizon. Jeu dérivé de la série Forza Motorsport, Forza Horizon propose de prendre part à diverses courses à travers un monde assez ouvert. Bien évidemment, l’expérience est encore meilleure en ligne. Si je vous ai parlé de tous ces jeux, dans cet ordre là, ce n’est pas un hasard : après des débuts douloureux, mon expérience des jeux de courses à tendance MMO s’est améliorée, tout comme les jeux sortis. Nul doute que d’autres vont tenter leur chance, comme un certain The Crew qui sera normalement disponible lorsque vous lirez ces lignes. S’il y a bien un genre de jeux de courses qui peut évoluer et surprendre, c’est celui-ci.

Faisons le point

Sur les quelques types de jeux de courses dont j’ai parlé dans ce mini-dossier, je constate qu’il n’y en a qu’un seul qui parviendrait à coup sûr à évoluer. Non pas que les autres genres de jeux soient condamnés à resservir la même soupe jusqu’à plus soif. Je dirai plutôt qu’il est logique que ces jeux évoluent moins vite que les jeux de courses MMO pour une raison toute simple : les autres genres existent depuis de nombreuses années. Les jeux de courses MMO sont récents, il est donc normal qu’il y ait des expérimentations, des ratés, des succès. Chaque type de jeux de courses possède ses qualités et ses défauts, et nul doute que chacun peut trouver son bonheur dans un genre ou un autre. Il me tarde de voir ce que l’avenir réserve à nos bolides virtuels. Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à me rejoindre sur Facebook et Twitter !