Hearthstone – Tâte de mon acier

Hearthstone – Tâte de mon acier

9 septembre 2014 0 Par Twister061

Lorsque j’ai l’occasion d’essayer un jeu de carte gratuit, je n’hésite pas. J’aime beaucoup collectionner des cartes, créer des decks et affronter mes amis ou d’illustres inconnus. Après en avoir entendu parler à peu près partout, je me suis décidé à tester Hearthstone. Alors, verdict ?

Hearthstone – Bienvenue à l’auberge !

Hearthstone est un jeu de cartes à collectionner développé et édité par Blizzard Entertainment que l’on connait également pour Warcraft et autres Starcraft. Le jeu est disponible depuis Mars 2014 sur PC et depuis Avril 2014 sur iPad. La version Android est censé arriver d’ici la fin de l’année. Dans Hearthstone, vous devez choisir un héros parmi les 9 disponibles pour construire votre deck. Chacun de ces héros dispose d’une capacité spéciale et de cartes qui lui sont propres. D’autres cartes, communes à tous les héros, sont également disponibles.

construction_deckJe trouve l’interface de création des decks très réussie !

La construction du deck, moment clé de tout jeu de carte qui se respecte, est ici très bien fichue. Vous avez même la possibilité d’avoir des suggestions de cartes à mettre dans votre deck si vous débutez et/ou que vous n’êtes pas encore familiarisé avec toutes les cartes. Les explications des cartes sont claires et les conseils prodigués par le jeu peuvent vraiment s’avérer utiles. Je me suis surpris à reprendre de nombreuses fois le même deck parce que je n’arrivais pas à me décider entre plusieurs cartes. Car oui, il vous faut faire un choix au moment de la création de votre deck : ce dernier doit contenir 30 cartes, ni plus ni moins. Cela peut paraître bien peu, au final il n’en est rien.

La victoire ou la mort !

Une fois votre deck créé, vous avez le choix entre 3 modes de jeu : le mode Partie, ou vous affrontez un autre joueur avec votre deck personnalisé ; le mode Aventures, qui vous permet de tester votre deck face à l’IA ainsi qu’à prendre part à des aventures débloquant de nouvelles cartes ; enfin, le mode Arène qui est assez particulier. Déjà, l’entrée est payante : 150 pièces d’or ou 1,79€. Oui, vous avez la possibilité de payer avec votre carte bleue. Je reviendrai là dessus plus tard. Dans le mode Arène, vous devez construire un deck à partir de l’un des 3 héros proposés, avec des cartes sélectionnées aléatoirement. Vous affrontez ensuite d’autres joueurs qui sont dans le même cas que vous. Des récompenses plus ou moins importantes vous sont remises en fonction de vos victoires et de vos défaites.

Après être passé par la case entrainement avec le mode Aventures, je me suis attaqué au mode Partie. Premier bon point : le jeu vous trouve vos adversaires assez rapidement. Ne craignez pas de passer des heures à attendre qu’un autre joueur pointe le bout de son nez. En général, j’attends moins de 30 secondes pour que le jeu trouve un adversaire. Concernant les parties, j’ai été là aussi agréablement surpris. Vous commencez la partie avec 1 cristal, et vous gagnez 1 cristal supplémentaire à chaque tour. Pendant chacun de vos tours, vous devez jouer une ou plusieurs cartes qui vous coûtent des cristaux. Bien évidemment, vous ne pouvez pas dépasser votre nombre total de cristaux, réfléchissez donc avant de jouer une carte ! Le nombre de cristaux maximum d’une partie est de 10, contrairement à Duel of Champions par exemple où les ressources augmentent sans atteindre de limite fixe. L’approche n’est donc pas la même entre les deux jeux.

debut_partieQue la bataille commence !

Après avoir vu quelques collègues jouer à Hearthstone, je craignais que l’aspect stratégie soit moins important que dans Duel of Champions. Après avoir joué pendant plusieurs jours, le constat est simple : la stratégie dans Hearthstone n’est pas autant présente que dans Duel of Champions (quoique …), elle est surtout différente. L’approche du jeu n’est pas du tout la même et je dois bien reconnaître que je réfléchis plus en jouant à Duel of Champions qu’à Hearthstone. Cela dit, Hearthstone apporte un vent de fraîcheur dans le petit monde des jeux de cartes, notamment grâce à son système de jeu, que je trouve particulièrement convaincant. Les joueurs occasionnels tout comme les vétérans trouveront dans Hearthstone un jeu plaisant. Et gratuit. M’enfin …

La victoire a-t-elle un prix ?

Je préfère crever l’abcès tout de suite : oui, vous pouvez profiter de tout Hearthstone de manière totalement gratuite. Le problème, c’est qu’il vous faudra de la patience. Obtenir des pièces d’or peut s’avérer long, même avec l’aide des quêtes quotidiennes. Ces derniers vous font gagner quelques dizaines de pièces d’or (je n’ai jamais eu de quête me faisant gagner plus de 60 pièces d’or à la fois). Mis à part avec ces quêtes, vous obtenez 10 pièces d’or toutes les 3 victoires en mode Partie. C’est bien peu, surtout quand on sait qu’un paquet de cartes coûte 100 pièces dans la boutique du jeu. Ah, mais on peut payer également par carte bleue : les prix varient de quelques euros à plusieurs dizaines !

paquet cartes100 pièces d’or les 5 cartes. Si vous en voulez plus, vous pouvez dégainer votre carte bleue …

En plus des paquets de cartes, une extension a été publiée en Juillet 2014 : La malédiction de Naxxramas. C’est une extension découpée en 5 ailes. La première des 5 ailes de cette extension est gratuite. Les autres ? Vous devrez les payer 700 pièces d’or (!) ou bien 5,99€ par aile. Vous pouvez acheter un pack contenant toutes les ailes de cette extension à prix réduit : 17,99€ jusqu’à fin septembre, date à laquelle le pack passe à 21,99€ (fin de la gratuité de la première aile). Cette extension met à disposition 30 nouvelles cartes, dont certaines sont plutôt intéressantes. Si vous avez choisi de ne pas succomber à la tentation de la carte bleue, bonne chance à vous pour récolter les 700 pièces nécessaires pour débloquer chaque aile (soit 2800 pièces d’or pour tout Naxxramas à l’heure où j’écris ces lignes). Alors certes, ces nouvelles cartes ne sont pas indispensables, mais c’est toujours un coup de pouce supplémentaire pour votre deck.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller d’essayer Hearthstone si vous êtes amateur de jeux de cartes. Si vous êtes quelqu’un de patient, c’est encore mieux ! N’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Twitter et à partager l’article s’il vous a plu !