Final Fantasy XV – Road Trip Partie 2

Final Fantasy XV – Road Trip Partie 2

3 janvier 2017 0 Par Twister061

Avant toute chose : Bonne Année 2017 ! Voilà, ça c’est fait. Maintenant, revenons aux choses sérieuses. Il est grand temps pour moi de vous livrer mon avis définitif sur Final Fantasy XV. Je l’ai fini pendant les vacances de fin d’année, et j’ai encore quelques petites choses à dire en plus de l’article que j’ai écrit ici il y a 3 semaines. C’est parti pour ce premier article de l’année 2017.

Le voyage Final Fantasy XV

Final Fantasy XV est un road trip, un voyage entre potes. Ça, je vous l’ai dit dans l’article d’il y a 3 semaines. Le problème, c’est que Final Fantasy XV dépend beaucoup de cet aspect. La plupart des trajets ne sont pas skipable (on ne peut pas les passer, il faut les subir, ndlr). Les quêtes dont l’objectif se situent en ville ou à un point “civilisé” ont des trajets qu’il est possible de passer. Le reste du temps, que ce soit à pied ou à bord de la Regalia, vous allez prendre toute la mesure des kilomètres que vous parcourez.

À de nombreuses reprises, j’ai pesté face à un trajet obligatoire qui durait trop longtemps. Cependant, je dois bien reconnaître une chose : Final Fantasy XV permet de visiter des endroits assez variés. Il y en a pour tout les goûts : plage, forêt, volcan, bâtiment high-tech, etc. Certains décors se ressemblent tout de même, principalement dans les plaines reliant plusieurs lieux clés. Le voyage est donc sympathique, mais pas exceptionnel.

Final Fantasy XV, un voyage sympathique.

Final Fantasy XV, un voyage sympathique.

L’histoire et LE chapitre

L’autre gros problème de Final Fantasy XV vient de son scénario. Personnellement, j’ai bien aimé. Mais j’ai vu Kingslaive avant de jouer à Final Fantasy XV. Voir ce film d’animation m’a aidé, je pense, à mieux cerner les événements du jeu. Dans Final Fantasy XV, certains points sont assez maladroitement amenés, et d’autres inutilement appuyés. Même les explications sur le grand ennemi du jeu me sont un peu passées au dessus. Dommage.

Un dernier mot sur le déroulement de l’histoire : le Chapitre 13. Bordel, que j’en ai des choses à dire. Mais, comme je m’impose de ne pas être trop vulgaire dans mes articles, je me contenterai de souhaiter bon courage à celles et ceux qui n’ont pas encore passé cette malencontreuse étape. J’ai trouvé ça long, mal fichu, inutile et déplacé. Si ça n’avait été qu’une séquence et pas un chapitre entier, je n’aurai probablement pas autant gueulé dessus.

Le Chapitre 13 de Final Fantasy XV est une véritable anomalie.

Le Chapitre 13 de Final Fantasy XV est une véritable anomalie.

Verdict

Que penser de Final Fantasy XV ? C’est une question qui me trotte dans la tête depuis que je l’ai fini. J’ai passé de bons moments dessus. Mais l’expérience est torpillée par des défauts que je n’explique pas, comme une caméra foireuse par moment, des trajets interminables, un scénario mal amené… Final Fantasy XV, c’est un voyage sympathique en compagnie de 4 gaillards auquel on peut s’attacher. Est-ce que je le conseille ? Oui. Un jeu qui a fait rêver pendant tant d’année mérite au moins qu’on y jette un œil. N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu et à me rejoindre sur Facebook et Twitter !

Et voilà ! 65 heures en prenant bien mon temps. Et quelques heures de plus pour le trophée Platine.

Et voilà ! 65 heures en prenant bien mon temps. Et quelques heures de plus pour le trophée Platine.