Duel of Champions – C’est l’heure du duel !

Duel of Champions – C’est l’heure du duel !

19 novembre 2013 0 Par Twister061

Les jeux vidéo de duels de cartes, il en existe des tas. Que ce soit du Magic, du Yu-Gi-Oh, ou même du Heartstone, tout le monde ou presque peut jouer à son jeu de carte préféré en étant confortablement installé dans son canapé.

Le jeu dont je vais vous parler a une particularité intéressante : contrairement à bon nombre d’autres jeux du genre, Duel of Champions n’est pas une adaptation d’un jeu de carte existant dans la vie réelle.

Battez vos cartes

Chaque jeu de carte comporte ses propres règles, ses propres mécanismes, ses propres conditions de victoire/défaite, etc. Lorsqu’on arrive dans Duel of Champions, un tutoriel franchement bien foutu nous permet de nous familiariser avec le gameplay et le déroulement d’une partie. Laissez moi tout d’abord vous montrer à quoi ressemble le terrain, appelé “Champ de bataille” sur le site officiel du jeu.

explications-terrainVoilà à quoi ressemble le terrain. La partie adverse, sur la droite, fonctionne sur le même principe.

Le but du jeu est de protéger votre héros tout en dégommant le héros adverse. Pour accomplir ces deux tâches, il vous faudra déployer des créatures. Il y a 3 types de créatures :

  • Les Créatures de mêlée, ne pouvant être posées que sur la ligne de front.
  • Les Tireurs, ne pouvant être posées que sur la ligne arrière.
  • Les Créatures volantes, pouvant être posées sur la ligne de front ou la ligne arrière.

Chaque créature ne peut attaquer que dans la rangée où elle se trouve (sauf dans le cas où la créature dispose d’une capacité spéciale, telle qu’Ubiquité). Que sont les rangées ? Les rangées sont les lignes horizontales du terrain, au nombre de 4. Sur ces rangées, vos créatures affronteront celles de votre adversaire. Dans le cas où il n’y aurait plus de créature adverse à affronter, vos créatures iront enlever quelques points de vie au héros adverse. En bref, on fait le ménage dans la rangée avant d’aller tabasser le héros adverse.

Pour pouvoir jouer des cartes, il faut répondre à deux conditions :

  • Avoir assez de Ressources.
  • Avoir les niveaux (de Force, Magie et/ou de Destinée) nécessaires.

Pour mieux comprendre l’utilité des ressources et des niveaux (ainsi que la conception d’un deck, les différents types de cartes, etc.), je vous conseille d’aller voir cette page du site officiel qui est plutôt bien foutue.

Des duels endiables

Maintenant que les bases sont posées, laissez moi vous expliquer un peu pourquoi vous devriez au moins essayer ce jeu. Tout d’abord, le jeu est gratuit. Vous pouvez le télécharger et y jouer rapidement (le jeu prend très peu de place), aucune partie du jeu n’est bloquée. Vous pourrez accéder à toutes les cartes, sans restrictions, pour peu que vous ayez un peu de chance lors de vos achat de boosters.

Ces boosters, comme pour les jeux de carte de la vie réelle de la réalité véritable, s’obtiennent grâce à de l’or ou des sceaux. Si l’or est facile à gagner, les sceaux, eux, le sont un peu moins. En effet, vous gagnez des sceaux en montant de niveaux, en accomplissant une quête du mode campagne, ou en les achetant. Et oui, malgré son aspect gratuit, Duel of Champions dispose d’une boutique ingame qui permet d’acheter vos boosters avec votre or durement gagné ainsi qu’avec vos sceaux. Il vous est aussi possible d’acheter de l’or ou, plus important, des sceaux avec de l’argent réel.

campagnesLes quelques campagnes servent à vous apprendre à jouer et à gagner vos premiers sceaux.

Deuxième raison pour laquelle vous devriez essayer Duel of Champions : le jeu est super fun, et assez stratégique. En effet, il existe des tonnes de combinaisons de cartes possibles pour vous créer votre deck, ne soyez donc pas surpris de passer quelques dizaines de minutes (voir heures, si vous êtes accro) à concevoir, détruire, reconstruire un deck, juste par plaisir. Les duels sont aussi assez stratégiques, pour une raison toute simple : durant votre tour, vous pouvez déplacer une de vos créatures ou bien la faire attaquer. Vous ne pourrez pas faire les deux, à moins qu’une de vos créatures n’aie une capacité spéciale pour ça. Réfléchissez donc avant d’agir !

interface-deckPréparez-vous à passer du temps à reluquer votre collection de cartes et à construire vos decks !

Troisième raison qui fait que vous allez télécharger Duel of Champions dès que vous aurez fini de lire : le jeu est beau. Enfin, les cartes sont belles. Les dessins sont magnifiques, quelle que soit la faction que vous décidez de jouer. Le terrain est quant à lui très basique, et les menus sont assez bien foutus, à quelques rares exceptions près.

Victoire !

Voilà, l’article sur Duel of Champions touche désormais à sa fin. En un mot comme en cent, j’aime bien ce jeu. Même si je n’y joue pas tous les jours, j’aime me faire quelques parties de temps en temps. C’était votre Weekly Twist, à la semaine prochaine les copains !

victoireVous avez lu l’article jusqu’au bout, vous êtes un vainqueur !