Tuto – Installer Andy, l’émulateur Android

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous une découverte intéressante (pas indispensable, mais intéressante tout de même) : je vais vous expliquer comment installer Andy, un émulateur Android pour PC/Mac/Linux. C’est parti !

Avertissement

La manipulation que je détaille ici n’est pas risquée à proprement parler. Cependant, n’oubliez pas qu’il faut rester prudent. Je n’ai pas rencontré de problèmes particuliers avec cette manipulation mais je recommande tout de même aux personnes peu sûres d’elles d’être prudentes. Ces manipulations se font sous votre entière responsabilité. Je ne saurai être tenu responsable des problèmes que vous rencontrez.

Un émulateur Android, pour faire quoi ?

On peut utiliser un émulateur Android sur son ordinateur pour plusieurs raisons :

  • Par curiosité, histoire de voir à quoi ressemblent certaines applications avant de les installer sur son téléphone/sa tablette.
  • Pour tester/manipuler, dans le cas où on a envie de bidouiller Android.
  • Parce qu’on le peut, ce qui est une raison aussi valable que les autres.

Pour ma part, j’utilise Andy pour tester des manipulations et, dans un futur plus ou moins proche, pour tester des applications que je développe.

Prérequis

Avant toute chose, il faut vérifier que votre ordinateur est assez puissant pour faire tourner Andy. Pour faire tourner Andy vous aurez besoin (au minimum) de ceci :

  • Processeur dual-core AMD/Intel avec possibilité de virtualisation.
  • 3Go de mémoire vive (RAM) ; il est indiqué qu’Andy consomme environ 1Go de RAM lorsqu’il fait tourner des applications.
  • Au moins 10Go d’espace libre sur votre disque dur.
  • Carte graphique supportant l’OpenGL 2.1.
  • Windows 7 SP1 / Windows 8.1 / Ubuntu 14.04+ / OSX 10.8+

Si la plupart de ces critères sont facilement vérifiables, il y en a un qui peut s’avérer plus compliqué : le support de la virtualisation. Pour vérifier si votre processeur supporte la virtualisation, vous pouvez vous rendre sur le site ARK d’Intel si votre processeur est de la marque Intel, ou bien sur des sites comme CPU-World et CPUBoss.

Installation d’Andy

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut vérifier que la virtualisation est activée et, si ce n’est pas le cas, l’activer. Pour ça, il faut vous rendre dans votre BIOS. 2 cas de figures se présentent :

  • Les ordinateurs sous Windows 7 et les installations non-UEFI (BIOS sans interface graphique) : lorsque vous démarrez votre ordinateur, vous voyez un message vous demandant de presser une touche (F2, F12, Suppr, Échap, etc.) pour rentrer dans le BIOS. Appuyez sur la touche indiquée pour rentrer dans votre BIOS.
  • Les ordinateurs sous Windows 8 (ou plus récent) et les installations UEFI : rendez-vous dans Paramètres du PC, puis dans Général, Démarrage avancé, Redémarrer maintenant. Votre ordinateur devrait démarrer dans un mode spécial, vous permettant d’accéder à Dépannage/Résolution des problèmes, puis à UEFI BIOS Settings. Comme je ne possède pas ce genre d’installation, je ne garantis pas que ces termes soient exacts. Ils devraient cependant être assez similaires avec ceux que vous rencontrerez.
Exemple d'un BIOS avec l'option pour la virtualisation sélectionnée.

Exemple d’un BIOS avec l’option pour la virtualisation sélectionnée.

Lorsque vous êtes dans votre BIOS, cherchez une option Virtualization, VT-x, Intel Virtual Technology, SVM ou AMD-v et activez là (Enable dans la langue de Shakespeare). Une fois cette option activée, quittez le BIOS en pensant bien à sauvegardez vos modifications ! Voilà, la virtualisation est désormais active sur votre machine.

Avant d’installer Andy, il est recommandé de vérifier que votre système d’exploitation, vos pilotes graphiques et réseaux sont à jour.

Vous trouverez l’installateur d’Andy ici. Téléchargez le et lancez le. L’installateur se charge lui-même de tout : téléchargement des fichiers nécessaires, installation, paramétrage, etc. Pour les utilisateurs avancés plusieurs paramètres sont configurables, comme les dossiers d’installations, la gestion de VirtualBox, etc. À moins d’avoir réellement besoin de modifier l’un de ces paramètres, je vous recommande de ne pas y toucher. Une fois que tout est ok, lancez l’installation. Voici quelques erreurs qu’il est possible de rencontrer lors de l’installation et l’utilisation d’Andy, ainsi que les solutions pour les corriger :

  • “Virtualization is DISABLED in your BIOS !!” lors de l’installation d’Andy : Vous devez activer la virtualisation de votre processeur dans le BIOS de votre ordinateur. Pour activer la virtualisation, rendez-vous quelques lignes plus haut. Il est possible que cette erreur apparaisse même si la virtualisation est activée. Dans mon cas, c’est l’antivirus qui était en cause. Si vous utilisez Avast, rendez-vous dans Paramètres, puis dans Dépannage et décochez la case Activer l’assistance matérielle à la virtualisation. Cela devrait régler le problème.
  • “Windows cannot find %ProgramData%\Andy_44_Online\Setup.exe” quand vous lancez l’installation : Vous utilisez Windows XP, et Andy ne peut fonctionner sous Windows XP. Vérifiez bien que votre ordinateur respecte les prérequis indiqués quelques lignes plus haut.
  • “Unable to load R3 module %path%\libAndyPipe.dll” lorsque vous lancez Andy : Cette erreur n’apparaît que sous Windows 7. Installer TOUTES les mises à jour Windows via Windows Update devrait régler le problème.
  • “Machine_get_state()” lorsque vous lancez Andy : dans la plupart des cas, cette erreur s’affiche si vous ne redémarrez pas votre ordinateur une fois l’installation d’Andy achevée. Redémarrer votre ordinateur devrait régler le problème. Si ce n’est pas le cas, essayez de réinstaller VirtualBox.
  • “Unable to launch VM Process: No error info” lorsque vous lancez Andy : cette erreur peut apparaître lorsqu’Andy est brutalement arrêté, comme par exemple lors d’une coupure de courant. Cela signifie que les fichiers nécessaires au bon fonctionnement d’Andy ont été endommagés. Rendez-vous dans HandyAndy (dans la zone de notification de votre ordinateur), puis dans Settings, et enfin dans Factory Reset. Suivez les instructions qui s’affichent. Cela va réinitialiser tout votre machine Andy, supprimant vos données au passage. De toutes façon, lorsque cette erreur apparaît, il est fort probable que vos données soient déjà perdues…
  • “Unable to launch VM Process: The virtual machine ‘andy’ has terminated unexpectedly during startup with exit code 1.” lorsque vous lancez Andy : réinstallez Andy en utilisant les paramètres par défaut et en choisissant de remplacer le VirtualBox existant.
  • “Cannot create Andy_44_Online\filename” quand vous lancez l’installateur d’Andy : Cette erreur peut apparaître lorsque vous avez l’installateur lancé 2 fois sur votre ordinateur. Pour corriger ça, redémarrez votre ordinateur et lancez l’installeur d’Andy une seule fois.

Une fois que l’installation est terminée, félicitations ! Vous pouvez désormais utiliser Andy.

Paramétrer Andy

Bien que vous puissiez utiliser Andy après l’installation, je vous conseille de jeter un œil aux paramètres d’HandyAndy (dans la zone de notification de votre ordinateur). Vous pouvez par exemple changer la résolution d’écran et le DPI, choisir d’utiliser Andy en plein écran ou en fenêtré, etc. Notez que pour définir la résolution d’écran, il faut bien utiliser la lettre x et non pas le signe *.

Vous pouvez personnaliser la résolution et les DPI d'Andy.

Vous pouvez personnaliser la résolution et les DPI d’Andy.

L’option Set GPU Type n’est utile que pour certains jeux. Libre à vous de vous amuser avec, cela ne risque pas d’endommager Andy. Au pire, certains jeux nécessitant un GPU spécifique ne fonctionneront pas correctement tant que le bon GPU n’est pas choisi.

Vous pouvez également, via le Andy Launcher, créer, configurer et supprimer plusieurs configurations différentes pour Andy. Très utile lorsque l’on veut tester une application sous plusieurs conditions différentes. Vous pouvez choisir la quantité de RAM ainsi que le nombre de cœurs de votre processeur que vous souhaitez allouer à Andy.

Le Andy Launcher permet de gérer plusieurs configuration différentes pour Andy.

Le Andy Launcher permet de gérer plusieurs configuration différentes pour Andy.

Amusez-vous bien !

C’est la fin de ce second tutoriel. Si vous voulez avoir plus de détails sur Andy, je vous invite à consulter son site officiel ainsi que ce fichier sur lequel est grandement basé mon tutoriel. N’hésitez pas à me donner votre avis pour que je puisse améliorer mes futurs tutos. Partagez l’article s’il vous a plu et rejoignez moi sur Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.