Onirim – Un jeu de carte solo prenant

J’adore les malentendus qui finissent bien. En discutant avec un collègue de boulot, j’en viens à lui dire que j’aime beaucoup les jeux de cartes. Je sous-entendais que j’aimais bien les jeux de cartes réels, à 2 joueurs ou plus. Quelques heures après notre conversation, ce même collègue m’envoie un lien vers un jeu de cartes sur smartphones et tablettes, solo qui plus est. Intrigué, j’installe le jeu et je lance le tutoriel, histoire de comprendre comment on y joue. Et j’accroche. Bienvenue dans Onirim !

Onirim – Seul face à votre chance !

Onirim est un jeu de carte créé par Shadi Torbey et jouable en solo disponible sur Android, iOs et PC. Les règles du jeu sont simples : vous êtes dans un labyrinthe, et vous devez progresser en ouvrant des portes. Pour ouvrir des portes, il vous faut poser, tour à tour, 3 cartes de la même couleur. Cependant, vous ne pouvez pas poser 2 cartes ayant le même symbole à la suite. En soi, le jeu n’est pas bien compliqué. Pourtant, quelque chose va venir perturber votre progression : les cartes cauchemars qui hantent la pioche. Et ces petites saletés (et je reste poli !) vont vous en faire baver pendant votre exploration du labyrinthe !

Dans Onirim, vous explorez un labyrinthe (la pioche) et progressez en ouvrant des portes grâce aux cartes que vous avez en main.

Dans Onirim, vous explorez un labyrinthe (la pioche) et progressez en ouvrant des portes grâce aux cartes que vous avez en main.

Lorsque vous piochez une carte cauchemar, c’est le début des embêtements. Vous devez choisir entre défausser votre main et en piocher une nouvelle, envoyer les 5 premières cartes de votre pioche dans la défausse, utiliser une carte avec un symbole clef ou perdre une porte précédemment ouverte. Si les cartes cauchemars qui arrivent en début de partie sont gérables assez rapidement, celles qui surviennent vers la fin, lorsqu’il ne vous reste que quelques cartes dans la pioche, sont un peu plus critiques.

Prenant, et agaçant à la fois

Onirim, c’est l’exemple type du jeu qui peut agacer mais qu’on a pas envie de lâcher. Les parties sont rapides (quelques minutes suffisent) et s’enchaînent assez bien. L’application mobile est plutôt bien pensée. Ergonomique et fluide, l’interface se laisse dompter très facilement. Un petit tutoriel nous apprend les règles du jeu et le déroulement d’une partie. Il est d’ailleurs très bien fichu !

Les cartes cauchemars peuvent surgir à n'importe quel moment ! Parfois, c'est pas bien grave. D'autres fois, c'est décisif !

Les cartes cauchemars peuvent surgir à n’importe quel moment ! Parfois, c’est pas bien grave. D’autres fois, c’est décisif !

Bref, vous l’aurez compris, Onirim est une agréable surprise. Mon collègue de boulot a eu le nez creux en me faisant connaître ce sympathique petit jeu de cartes. Amateurs du genre, si vous n’avez pas peur de vous arracher les cheveux à cause des cartes cauchemars, foncez ! Onirim est disponible gratuitement. Ce qui signifie que, dans le pire des cas, vous perdrez seulement quelques minutes à le télécharger et l’essayer. N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu et à me rejoindre sur Facebook et Twitter !

One thought on “Onirim – Un jeu de carte solo prenant

  1. « Mon collègue de boulot a eu le nez creux en me faisant connaître ce sympathique petit jeu de cartes »

    Merci pour le compliment 😉
    SInon Redout qui est dans ta wishlist est en promo sur Steam, de mon côté je le teste à mon retour de congés

    Sur ce je dois y aller j’ai piscine 😉

Laisser un commentaire