Mirror’s Edge Catalyst – Pourquoi tant de haine ?

Je ne comprends pas les gens. Enfin, ça c’est pas nouveau. Je voulais dire que concernant Mirror’s Edge Catalyst, je ne comprends pas le plupart de ce que les gens lui reprochent. Et le problème, c’est que moi j’aime bien Mirror’s Edge Catalyst. Est ce que ça fait de moi une mauvaise personne selon certain ? Bon, ça j’admets que je m’en fous. Mais tout de même, aujourd’hui je me pose cette question : pourquoi tant de haine envers Mirror’s Edge Catalyst ?

Mirror’s Edge Catalyst, c’est pas si mal

Mirror’s Edge Catalyst est un jeu de plates-formes/action sorti en Juin 2016 sur PS4, Xbox One et PC. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Mirror’s Edge Catalyst n’est pas la suite de Mirror’s Edge. L’histoire qui nous est comptée ici concerne le passé de Faith, héroïne du premier opus qui revient pour Catalyst. Nous reprenons donc les commandes de Faith, dans la ville de Glass. Petite différence par rapport au premier opus : Mirror’s Edge Catalyst est un jeu en monde ouvert. Choix logique vu qu’il est question ici de parkour (l’art de se déplacer en milieu urbain), et que le parkour offre une plus grand liberté en monde ouvert que dans une succession de couloir.

Certes, le jeu a des défauts. Je reviens dessus un peu plus loin. Mais le fait est que, manette en main, Mirror’s Edge Catalyst fait le job, et il le fait plutôt bien. L’action est fluide, les combats sont sympathiques, les enchaînements entre courses et escalades propres au parkour passent plutôt bien. J’avais aimé le premier Mirror’s Edge, j’aime beaucoup Catalyst. Certains ajouts sont bienvenus (le grappin, je trouve ça cool), et certains retraits le sont tout autant. Dans Catalyst, on n’utilise pas d’arme à feu, et c’est tant mieux ! Tout le sel de Mirror’s Edge tient dans le déplacement rapide et fluide de Faith, ainsi qu’aux actions qu’elle peut mener en combat à l’aide de son environnement. Ajouter des flingues là dedans, ça casse un peu le délire je trouve.

Dans Mirror's Edge Catalyst, on progresse dans la ville de Glass, en monde ouvert.

Dans Mirror’s Edge Catalyst, on progresse dans la ville de Glass, en monde ouvert.

C’est pas tout blanc. Enfin si, mais …

Mirror’s Edge Catalyst est, selon moi, un bon jeu. Est ce un chef-d’oeuvre pour autant ? Je ne pense pas. L’histoire, jusqu’à présent, ne m’a pas fait frissonner. Les personnages sont sympathiques, mais pas franchement marquants. En fait, j’ai du mal à rentrer dans l’histoire de Catalyst. Mais ce n’est pas bien grave. Mirror’s Edge Catalyst est un jeu dont le gameplay apporte une dose de fraîcheur suffisante pour tenir les joueurs en haleine. C’est que les jeux de parkour, il n’y en a pas tant que ça  … Les musiques ne sont pas transcendantes, mais font le job.

Pour compléter cet article, je vous partage 2 vidéos de Karmageddon TV : un Level Karma dans lequel le jeu est présenté ; un I Beat This Game dans lequel le jeu est … vous verrez bien. Vu que j’aime beaucoup ce que fait Karmageddon TV et j’aime la manière dont il parle de Mirror’s Edge Catalyst, c’est tout bénéf’ ! Bon visionnages ! N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu et à me rejoindre sur Facebook et Twitter !

Level Karma

I Beat This Game

Laisser un commentaire