Mario & Les Lapins Crétins – BWAAAAHH !

Après avoir fini Super Mario Odyssey (je vous en parle ici), j’ai hésité à commencer Mario & Les Lapins Crétins. Après la baffe reçue avec les dernières aventures du plombier moustachu, j’avais un peu peur d’être déçu. Un jeu Mario, développé par Ubisoft et qui mélange l’univers du plombier avec ces créatures délicieusement horripilantes que sont les Lapins Crétins. Vu comme ça, je n’étais pas très chaud. Je m’attendais à un jeu bête, simple, bas du front, bref, à une petite bouse. Et ben j’ai eu tort. BWAHHH !

Mario & Les Lapins Crétins

Mario & Les Lapins Crétins Kingdom Battle est un RPG tactique au tour par tour mélangeant les univers de Mario et des Lapins Crétins. Ces derniers se sont invités dans le monde du plus célèbre des plombiers moustachus et ont foutu un sacré bazar ! Et il va falloir vous retrousser les manches car, évidemment, c’est sur vous que repose l’avenir d’à peu près tout le monde ! Vous êtes prêt ? Non ? Tant pis pour vous. Dans votre quête pour sauver les mondes, vous ne serez pas seuls ! Vos premiers compagnons sont des versions « Lapins-Crétinisés » de Peach et Luigi. Mais au fur et à mesure que vous progresserez dans l’aventure, d’autres personnages pourront se joindre à vous. Il s’agira de personnages de l’univers Mario ou bien de version « Lapins-Crétinisés » (j’adore ce terme).

La rencontre entre Lapin Peach et la vraie princesse Peach, un moment mignon tout plein de Mario & Les Lapins Crétins.

La rencontre entre Lapin Peach et la vraie princesse Peach, un moment mignon tout plein de Mario & Les Lapins Crétins.

Concernant les combats, ils sont assez classiques. Chacun de vos personnages peut avancer d’un nombre de cases défini, puis effectuer des actions telles qu’attaquer, activer un bonus/une capacité spéciale, etc. Là où le jeu devient rigolo (et stratégique), c’est quand vos personnages interagissent au moment des déplacements. Je m’explique. Mettons que vous ayez Mario, Lapin Luigi et Lapin Peach dans votre équipe. Mario est devant, Lapin Luigi voudrait avancer mais son nombre de case ne lui permet pas de faire un long trajet. S’il peut se déplacer jusqu’à Mario, ce dernier pourra le faire sauter vers une case jusqu’alors inaccessible ! Ceci est un exemple, il y a quelques autres actions possibles.

Un jeu pas si bête

Là où j’ai été très agréablement surpris par Mario & Les Lapins Crétins Kingdom Battle, c’est par son côté stratégique, plus poussé que ce à quoi je m’attendais. Certes, j’ai gagné les premiers combats très facilement. Mais ensuite, il y a eu des ennemis plus ardus, quelques boss et mini boss qui m’ont fait cogiter et même recommencer certains combats ! La difficulté est plutôt bien dosée, mais attention toutefois à ne pas sous-estimer Mario & Les Lapins Crétins. Les ennemis vous en mettront plein la tronche dès qu’ils le pourront !

« Agités » en parlant des Lapins Crétins. Un doux euphémisme...

« Agités » en parlant des Lapins Crétins. Un doux euphémisme…

Certains combats disposent de règles spéciales. Au lieu de bêtement vous contenter de vaincre les ennemis présents, certains affrontement vous demanderont d’atteindre une zone spécifique, d’escorter un personnage ou encore de vaincre un nombre fixe d’ennemis. Cela apporte un peu de variété à un jeu qui, hélas, a tendance à se révéler un poil répétitif pour peu que l’on y joue par grosses sessions. Le schéma de progression est toujours le même : une cinématique rigolote, puis un peu d’exploration, puis un combat, puis on recommence. Juste histoire de faire mon chieur, j’aurai aimé avoir quelques mini-jeux mêlant l’univers de Mario et l’excentricité des Lapins Crétins. Au moins, ça aurait permis d’éviter que je me lasse un peu…

Un jeu à faire à tout prix ?

Mario & Les Lapins Crétins Kingdom Battle est un bon jeu. Peut-être pas un chef d’œuvre, mais j’ai passé un très bon moment dessus. Je cherche à faire le 100%, c’est dire si le jeu reste plaisant malgré son aspect un peu répétitif. Mêler les univers de Mario et des Lapins Crétins était un pari à mon sens risqué. Mais qu’Ubisoft a su le relever avec succès. Alors certes, il n’y a pas de grandes prises de risques, mais on a là un titre solide, fun, à la durée de vie correcte. N’est-ce pas là le plus important ? N’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu et à me rejoindre sur Facebook, Twitter et YouTube ! À la prochaine !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.